spot_img
spot_img

Projet de renforcement de la Compétitivité des Micro, Petites et Moyennes entreprises et accès au financement

spot_img

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CABINET POUR RENFORCER LES CAPACITES DES ACTEURS CLES DES START-UPS

MINISTERE DE COMMERCE, DE L’INDUSTRIE, DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES MICRO, PME ET ACCES AU FINANCEMENT EN GUINEE (PRECOP)

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CABINET POUR RENFORCER LES CAPACITES DES ACTEURS CLES DES START-UPS

Financement : Banque Mondiale (IDA) : Crédit N° 6469-GN Don  N° D507-GN

Date de début : 16 Mai 2022               Date limite : 06 Juin 2022                                                                                     

 PRESENTATION DU PRECOP

Le Projet de Renforcement de la Compétitivité des MPME et Accès au financement (PRECOP) est une opération du Groupe de la Banque mondiale dans le développement des Petites et Moyennes Entreprises (MPME) en Guinée. Il fait suite au projet PAPME (Projet d’Appui au Financement des Micro Petites et Moyennes Entreprises – MPME) qui s’est clôture en Décembre 2017. L’objectif du nouveau projet PRECOP est de « soutenir le développement, la croissance, et l’accès aux financements des Micro, Petites et Moyennes Entreprises-MPME ».

Le projet se concentrera sur Conakry sur une période de 5 ans. La réalisation de l’objectif de développement du projet s’articule autour de quatre (4) composantes :

Composante 1 : Appui à l’entreprenariat et au développement des MPME

L’objectif de cette composante est de renforcer la capacité des Micro, Petites et Moyennes Entreprises – MPME à se développer, à créer des emplois et de la richesse, et à contribuer efficacement à l’inclusion socio-économique des jeunes et des femmes.

Composante 2 : Appui au renforcement de l’infrastructure financière

L’objectif de la seconde composante est de financer des infrastructures financières essentielles afin d’encourager l’accès des Micro, Petites et Moyennes Entreprises -MPME au financement. Le renforcement de l’infrastructure financière de la Guinée améliorera l’accès de toutes les entreprises aux crédits, avec un impact plus important pour les MPME qui font davantage face aux problèmes d’opacité et d’asymétrie d’information.

Composante 3 : Mettre en place des services financiers adaptés aux MPME

L’objectif de la troisième composante est de mettre en place un mécanisme de couverture de risque de portefeuille qui incitera les institutions financières participantes (IFP) à octroyer des prêts aux MPME éligibles.

Composante 4 : Gestion et suivi de projet

Cette composante appuiera l’Unité d’Exécution du Projet (UEP) et fournira des ressources afin de renforcer ses capacités en matière de passation de marché, gestion financière, communication, suivi et évaluation, par le biais de services consultatifs pertinents.

A.     CONTEXTE

La Guinée est classée 130eme parmi les 137 pays dans l’indice mondial de l’entrepreneuriat (GEI) de 2018 et 125eme sur 129 dans l’indice mondial de l’innovation (GII) de 2019, derrière la plupart des pairs régionaux, comme le Mali, la Côte d’Ivoire et le Sénégal. Cette mauvaise performance s’explique par un environnement commercial décourageant pour les entrepreneurs locaux existants ou en devenir. L’écosystème de soutien actuel ne fournit pas suffisamment d’incitations pour faciliter l’entrée et la croissance des entrepreneurs capables d’apporter l’innovation numérique et technologique sur le marché.

L’environnement guinéen est pourtant favorable à l’entrepreneuriat innovant. En effet, le pays se caractérise par une population urbaine jeune (70 % des habitants ont moins de 35 ans) et en croissance (+3,5 % par an), une utilisation croissante des technologies (le nombre d’abonnés mobiles est passé de 1,3 million en 2007 à 12,9 en 2019 avec un taux de pénétration global actuel de 105 %), et un écosystème de soutien naissant (incubateurs, accélérateurs, espaces de co-working, etc.).

A l’instar de toute start-up, l’un des défis majeurs reste la gestion quotidienne des aspects administratifs, financiers, légaux et commerciaux de la part des dirigeants et créateurs de ces entreprises innovantes. Il apparait nécessaire d’identifier les besoins de ces entrepreneurs spécifiques en termes de renforcement de capacités et de déployer des modules de formation spécifiques.

C’est dans ce cadre que le Projet de Renforcement de la Compétitivité des MPME et Accès au financement (PRECOP) lance le Recrutement d’un cabinet chargé de l’identification et du renforcement des capacités des acteurs clés des start-ups.

B. OBJECTIF DE LA MISSION

L’objectif de la mission du Cabinet consiste à identifier les besoins en termes de formation et de coaching et à renforcer les capacités des acteurs clés de 70 start-ups.

Il s’agira donc d’effectuer un diagnostic approfondi pour identifier les besoins en termes de renforcement des capacités des acteurs clés des start-ups, développer un plan de renforcement des capacités, l’exécuter et s’assurer de la mise en œuvre des recommandations des actions issues des séances de renforcement des capacités á travers des sessions de coachings.

C. ETENDU DE LA MISSION

Le Cabinet, en collaboration avec les équipes du PRECOP et les autres partenaires du projet, définira une méthodologie adéquate qui permettra de garantir le bon déroulement du processus suivant les principes directeurs en la matière.

Le cabinet assumera particulièrement les responsabilités ci-après durant la durée du contrat :

  • Coordination avec les incubateurs/acteurs de l’écosystème appuyés par le PRECOP pour identifier les besoins en renforcement des capacités des acteurs clés des start-ups

A travers les différentes consultations auprès des incubateurs, le cabinet identifiera les besoins en termes de renforcement des capacités des acteurs clés des start-ups et effectuera une classification des besoins en fonction des prioritaires. Il devra :

  • Effectuer un diagnostic approfondi des besoins des acteurs clés de 70 start-ups
  • Elaborer un plan détaillé de renforcement des capacités des acteurs clés de ces start-ups qui précisera les domaines prioritaires.
  • Faire valider le plan de renforcement des capacités élaborés par les différents incubateurs ayant participé á son élaboration et le PRECOP ;
  • Développer les modules de formations et animer les séances á l’intention des acteurs clés des start-ups pour adresser les insuffisances identifiées lors de la phase diagnostic.
  • Suivi de la mise en œuvre des actions issues des séances de renforcement des capacités ;

Le cabinet assurera un suivi efficace de la mise en œuvre des recommandations issues des séances de renforcement des capacités. A cet effet, il devra :

  • Elaborer un planning de coaching des acteurs clés des start-ups ayant participé aux séances de renforcement des capacités et le faire approuver par le PRECOP. Cet accompagnement aura pour objectif l’appropriation des modules de formation : à savoir appuyer le personnel des start-ups et assurer la mise en œuvre pratiques des apprentissages et outils relatifs aux thématiques de formation ;
  • Exécuter le plan de coaching approuvé ;
  • Documenter toutes les étapes du processus de coaching et mettre en place un système d’archivage des documents de sorte á faciliter leur validation par l’équipe du PRECOP ;

D.  RESULTATS ATTENDUS

  • Le personnel des 70 start-ups est formé et outillé ;
  • 70 start-ups ont bénéficié d’un accompagnement individuel dans les thématiques de formation
  • Au moins 50% des MPME accompagnées ont eu leur chiffre d’affaires boosté de 15% sur une année .

E.      LIVRABLES

  • Fournir un rapport de démarrage de la mission
  • Elaborer et faire approuver une liste de 70 start-ups à soutenir sur la base de critères préétablis en coordination avec l’équipe du PRECOP et les acteurs de l’écosystème partenaires
  • Fournir un rapport de diagnostic détaillé qui ressort les grands axes en termes de renforcement des capacités des acteurs clés de 70 start-ups ;
  • Fournir un plan de renforcement des capacités des acteurs clés des start-ups basés sur les insuffisances identifiées lors de la phase de diagnostic
  • Elaborer des modules de formations couvrant 3 thématiques clés identifiés dans l’analyse des besoins (2 jours de formation min par thématique) incluant le calendrier et les plans de séance, le matériel pédagogique et didactique
  • Déployer les séances de formation (avec un maximum de 25 participants par session) pour corriger les insuffisances identifiées lors de la phase diagnostic ;
  • Fournir un rapport de renforcement des capacités des acteurs clés des start-ups ;
  • Fournir un planning individualisé pour l’accompagnement et coaching des 70 start-ups ayant participé aux séances de renforcement des capacités ;
  • Fournir un rapport de coaching
  • Fournir un rapport global sur le processus de renforcement des acteurs clés des start-ups

Tous les livrables seront soumis en langue française à l’Unité d’Exécution du PRECOP et feront l’Objet de validation avant déploiement.

Il est à préciser que les kits des participants, la réservation des salles pour la formation et la restauration (2 pause-café et un déjeuner par jour pour chaque atelier) sont à la charge du cabinet.

Le Cabinet collectera les données relatives au chiffre d’affaires et nombre d’employés des MPME formées en prélude à la formation afin qu’un suivi soit effectué ultérieurement par le projet.

F. EXPERTISE RECHERCHÉE & PROFIL DU CANDIDAT

Le Cabinet doit avoir réalisé aux moins trois (3) missions similaires au cours des 10 dernières années et disposer des compétences suivantes :

  • Avoir une expérience de 5 ans minimum dans le soutien et le développement des entrepreneurs, des start-ups et des MPME en Guinée et/ou dans des pays similaires ;
  • Une expertise avérée en matière de diagnostic stratégique d’entreprise, de gestion d’entreprise, de gestion d’audit, de formations, etc. en Guinée ;
  • Bonne connaissance de l’environnement de l’entreprenariat en Guinée et du fonctionnement opérationnel, commercial, administratif et financier des start-ups en Guinée ;
  • Expérience solide et réussie dans le développement des capacités des start-ups, du mentorat et de l’accompagnement en Guinée avec des résultats ;
  • Disposer d’une bonne maitrise de l’environnement Guinéen en matière de conseil, formation et de renforcement de capacités institutionnelles ;

G. METHODE DE SELECTION

Le cabinet sera sélectionné suivant la méthode de Qualification des consultants (QC) conformément aux dispositions définies dans le Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs de la Banque Mondiale de juillet 2016 révisé en novembre 2017 et Août 2018.

H. DEPOT DU DOSSIER DE SOUMISSION

Les manifestations d’intérêt devront être déposées sous pli fermé au plus tard le 06 Juin 2022 à 12 heures 30mn à l’adresse mentionnée ci-dessous et aux heures suivantes. Projet de Renforcement de la Compétitivité des PME et de l’Accès au Financement (PRECOP), sis au Quartier Petit Simbaya à 150 m du CMC Flanboyant dans l’enceinte de la Direction Nationale des PME au 1er étage – Commune de Ratoma Tél : 622 623 100 / 622 18 19 38/ E-mail : coordiprecop@gmail.com  ou bouna106@yahoo.fr du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures 30 minutes TU, le vendredi de 9 heures à 13 heures 00 mn TU.

Avec uniquement la mention : Renforcement des Capacités des Acteurs clés des Start-ups

Le Coordonnateur

Veuillez cliquer ici pour la version PDF_start-up.pdf

Derniers Articles